14 avril 2021

Adj(ret) Jean-Claude Léveillée. De la garde en rouge à la Citadelle de Québec à la garde de la ville de Donnacona

Les archives du Royal 22ème Régiment regorgent de faits d’armes et d’accomplissements héroïques de la part de loyaux militaires qui furent au service de ce prestigieux régiment. Toutefois lorsqu’une carrière militaire se termine, comment peut-on souligner et même découvrir les succès que connaissent nos vétérans dans leur seconde carrière?

Heureusement, les médias sociaux représentent aujourd’hui une des plus grandes sources d’informations dont nous pouvons bénéficier et c’est justement grâce à ces médias que nous avons découvert l’histoire à succès de l’un de nos anciens confrères d’armes, l’Adjudant(ret) Jean-Claude LéveilléePréparez-vous à lire son histoire.

En s’enrôlant le 21 août 1980, est-ce que notre ami Jean-Claude ruminait déjà l’idée de courtiser la politique? Vous le découvrirez un peu plus loin dans cet article. Mais pour le moment, cherchons à savoir ce qui l’a vraiment poussé à rejoindre l’armée comme fantassin.

J’avais 20 ans et l’armée m’offrait une sécurité d’emploi, ce qui était très important pour moi car je voulais déjà planifier mon futur avec une sécurité financière. Pour l’idée de joindre l’infanterie, et bien pourquoi pas; c’était un milieu qui me semblait offrir beaucoup de diversités et de défis et cela comblait mes attentes“…de dires Jean-Claude.

Notre vétéran a consacré 21 ans de sa vie au service des forces canadiennes. Si l’on jette un œil à son cheminement, on s’aperçoit que l’endoctrinement militaire s’est occupé de lui assez rapidement.De 1981 à 2001 il aura été muté à sept (7) reprises et aura participé à trois (3) missions.

Pour vous, lecteurs et lectrices qui avez porté l’uniforme au sein d’unités de combat, il est inutile de vous préciser qu’à cela vient s’ajouter les multiples et fréquents exercices dans l’clos…pour reprendre un bon vieux terme du milieu.

 

C’est donc à l’automne 2001 que notre adjudant prend une importante décision alors qu’il est à un point culminant de sa carrière. Jean-Claude opte pour sa libération des forces canadiennes.

Les vieilles blessures ont commencé à me rattraper et cela devenait de plus en plus difficile d’offrir le rendement que j’exigeais de moi-même. De plus, la famille devenait elle aussi une priorité dont l’enjeu a fortement influencé ma décision“…tient-il à spécifier.

Une décision qui fut certes difficile à prendre et il ne s’en cache pas. Tout comme beaucoup de militaires qui prennent leur retraite, le jour “J” est souvent synonyme d’inquiétude, d’insécurité et de toutes sortes d’appréhensions et Jean-Claude n’y échappe pas.

C’est donc avec un retour sur les bancs d’école pour apprendre le métier de rembourreur qu’il choisi d’entamer sa seconde carrière; métier qu’il exercera pendant une dizaine d’année jusqu’au jour ou l’opportunité de rassasier un vieux rêve se pointe à l’horizon. Voilà que le siège de la mairie de Donnacona est devenu vacant.

J’avais déjà mentionné à ma conjointe qu’un jour je serais maire de Donnacona. Bien entendu, l’idée était de gravir les échelons en passant par un poste de conseiller et ensuite comme objectif de devenir maire. Mais là, les événements faisaient en sorte que l’option de conseiller venait subitement d’être reléguée aux oubliettes et je me devais de tenter ma chance“… mentionne Jean-Claude

Entamant sa campagne électorale avec le slogan “J’ai servi mon pays maintenant je veux servir ma ville” il gagne rapidement la confiance de la population et obtient une éclatante victoire avec plus de 75% des suffrages. Notre adjudant retraité est maintenant le maire de Donnacona; son rêve est devenu réalité.

Il m’avouera bien humblement que les défis à relever au début furent très angoissants. Jean-Claude n’avait, à ce moment-là, aucun vécu en ce qui concerne les règles internes et les diverses procédures entourant une telle structure.

La rigueur, la discipline et la ténacité étant des qualités dominantes chez notre individu, il sut adroitement tirer profit de l’expérience et des connaissances de ses compères pour les intégrer progressivement à ses propres méthodes de gestion.

Le lendemain de mon élection, je me retrouve assis dans la chaise du maire avec aucune idée par où commencer et je sentais que tous les yeux étaient tournés vers moi. J’ai fermé la porte de mon bureau, j’ai pris 15 minutes pour réfléchir et puis deux grandes respirations.

Dans l’armée nous apprenons, en tant que sous-officier supérieur, à détecter et à utiliser son bon personnel. J’ai alors pris le téléphone et j’ai appelé mon directeur général qui fut maire avant moi pendant plusieurs années et je lui ai demandé; On commence par quoi? J’ai été réélu en 2017. Faut croire que ma formule a bien fonctionnée“…nous décrit Jean-Claude.

Jean-Claude Léveillée et le député provincial Michel Matte

Tout au long de l’entretien je remarque que j’ai devant moi un gars qui a une très grande estime du respect et de la loyauté. D’où croyez-vous que cela provienne?

Rigueur et discipline, comme nous l’avons mentionné précédemment, sont des qualités que Jean-Claude a su adroitement utilisées et incorporées dans ses fonctions de Maire.

Lorsque vous occupez de telles fonctions, il arrive souvent des situations ou la prise de décisions doit se faire dans l’immédiat et en d’autres occasions il faut savoir prendre un recul pour justement prendre la bonne décision.

Je dois avouer que mon parcours militaire m’a grandement servi pour être en mesure d’en faire le discernement aujourd’hui“… ajoute-t-il.

 

Voilà donc l’histoire de notre retraité… quoi, que dis-je? Ai-Je mentionné retraité?  Je m’excuse, cela m’a échappé. Je voulais plutôt spécifier “l’histoire de notre vétéran retraité des forces canadiennes” qui, après une carrière bien remplie, a su grâce à sa persévérance et sa ténacité, accomplir ses rêves et atteindre ses objectifs dans sa nouvelle seconde carrière.

 

N’ayez pas peur de mettre en avant vos connaissances et votre expérience militaire, se sont des atouts inestimables qui sont très recherchés par beaucoup d’employeurs

Jean-Claude Léveillée, Adj(ret)
Français Français English English